Small-size note : Les billets actuels en dollar US

Introduction

Le billet en dollar US est emblématique et très prisé des collectionneurs du monde entier. Tout le monde reconnaît son design et sa valeur de par le Monde.

L’actuel billet est le résultat de plus de 150 ans de travail des imprimeurs et des graveurs américains. Il est couramment appelé « back green » aux États-Unis (face verte) ou « billet vert » en France. En effet, depuis pratiquement sa création, il présente cette couleur sur la face opposée à celle de la valeur faciale. L’encre verte était alors, l’encre la plus difficile à reproduire par les faussaires déjà nombreux.

Il s’agit du billet le plus répandu, le plus contrefait et le plus utilisé à travers le Monde. De nombreux pays dans le monde s’en servent comme réserve, d’autres l’acceptent comme monnaie ou indexent leur monnaies sur le dollar US (Panama ou Bahamas par exemple). 

Histoire résumée du dollar

5d1855Billet de 1 dollar imprimé en Ohio en 1855.
Image: Heritage Auction

Les premiers billets modernes exprimés en dollar US remontent aux années 1850. À cette époque, des milliers de banques locales imprimaient et mettaient en circulation leurs propres billets, avec l’accord du gouvernement. Cette multitude de coupures en circulation rendait la sécurité du dollar papier très délicate : quiconque pouvait alors copier des billets existants ou bien en créer de nouveaux sans aucune légimité. Ainsi, plusieurs milliers de billets locaux différents furent émis et circulèrent jusqu’au milieu des années 1860, et parmi eux une quantité considérables de faux.

De ce fait, avant la guerre de Sécession (1861-1865), la valeur du dollar papier était dépréciée par rapport à celle de la monnaie métallique en or et en argent. La population craignait les faux ou la réputation des banques locales. De nombreuses monnaies étrangères, métalliques et papiers, circulaient en compagnie du dollar et portaient divers taux de change à discrétion des banques et des institutions locales.

L’uniformisation du dollar fut une tâche longue et complexe, due notamment à l’immensité du pays et à son expansion progressive.

1000cdBillet de 1000 dollars imprimé en 1864.
Image: Smithonian

La guerre de Sécession débuta en 1861. Trois des cinq ateliers de production de monnaie métalliques se trouvaient alors en territoire séparatiste : La Nouvelle Orléans (lettre O), Dahlonega (lettre D) et Charlotte (lettre C). Les deux derniers produisaient exclusivement des monnaies d’or. Dans le courant de l’année, ces trois ateliers sont fermés et rapidement les états séparatistes connaissent une pénurie grave de coupures métalliques. Pour y remédier, les états du Sud imprimèrent une quantité colossale de billets, pour une valeur de 1,7 milliards de dollars. 

1dollar1862Premier billet national de 1 dollars imprimé en 1862.
Image: Smithonian

En 1863, afin de répondre aux besoins d’argent liés à la guerre, le président Abraham Lincoln lance la création de la première véritable banque centrale aux États-Unis. Celle-ci débute l’impression des premiers billets nationaux, où le grand sceau apparaît. Il s’agit de “Legal Tender Notes” au sceau rouge, tous antidatés de 1861 à 1864. Cette série est emblématique, très prisée et très recherchée. Ils présentent déjà la face verte si caractéristique et le sceau national. Le “green back” ou “billet vert” est né.

1d1880

Dos du billet de 1 dollar 1880. La couleur verte est exclusive, d’où l’appelation « green back ».
Image: Smithonian

Plusieurs types de billets apparaissent au cours des décennies suivantes, toutes en rapport direct avec l’état économique du pays à l’époque. Certains sont des “certificats d’argent” (silver certificate) dont la vocation est l’échange contre valeur de monnaies en argent. Dans le même temps les certificats d’or (gold certificates) apparaissent, réputés plus “solides” que les premiers. Enfin, d’autres billets plus exotiques furent émis, comme par exemple des coupures spéculatives, qui promettent à qui les accepteront, une prime annuelle sur la valeur de base.

2885RSmall size currency : le nouveau billet de 20$ n’a pratiquement pas changé depuis 1929 (série 1928).
Image: Smithonian

En 1928, les tailles de tous les billets sont modifiées et réduites. Les séries à partir de cette années là portent le nom de “small-size currency” (devise de petite taille). Ils seront mis progressivement en circulation à partir de 1929. De nos jours, les billets en dollar US conservent toujours la même taille, peu importe la valeur faciale du billet.

Jusqu’en 1973, le cours du dollar US dépendait de celui de l’or. À compter de cette date, il ne dépend plus que de la conjoncture économique et de la spéculation des investisseurs.

Small Size Currency : les différentes valeurs

Les billets suivants ont été produits :

1 dollar : voir

1d

Ils représentent environ 50% du total des billets imprimés, soit plus de 200 milliards d’exemplaires depuis 1928. Aujourd’hui, environ 3 milliards de billets de 1 dollar sont imprimés chaque année (une moyenne d’environ 6 000 par minute). À titre de comparaison, c’est autant que les pièces de 5 cents ou 30 fois plus important que la quantité maximale de billets imprimés chaque année en France.
Le premier président des États-Unis d’Amérique, Georges Washington est représenté, tout comme sur les quarters depuis 1932. Le dos, exclusivement en vert, affiche divers symboles souvent commentés, c’est une des illustrations les plus connues au Monde.
Ce billet existe avec les sceaux rouge (United States Notes), jaune (North Africa Emergency), brun (Hawaii Emergency), bleu (Silver Certificate) et vert (Federal Reserve).

2 dollars : voir

2d

Les billets de 2 dollars sont les plus rares dans les valeurs « régulières ». Ils ne représentent que 1% du total des billets imprimés et ne circulent presque jamais. Lorsqu’ils sont interceptés, ils sont souvent considérés comme « porte bonheur » et conservés. Il existe un solide marché dans le Monde pour les séries de la Réserve Fédérale, et ce malgré des productions de plusieurs centaines de millions d’exemplaires.
Le président Jefferson est représenté, tout comme sur les pièces de 5 cents à partir de 1938. Pour les premières séries, le dos affiche le bâtiment du Montecillo. En 1976, une nouvelle série est lancée pour commémorer le bicentenaire de l’Indépendance. Pour l’occasion, le Montecillo est remplacé par une scène de cette signature historique par les fondateurs de la nation.
Ce billet existe avec les sceaux rouge (United States Note) et vert (Federal Reserve).

5 dollars : voir

5d

Environ 10% des billets en dollars sont des billets de 5 dollars. Ce billet à plus forte valeur a été modifié et sécurisé à plusieurs reprises, puis colorisé à partir de 2006.
Le président Abraham Lincoln, aussi présent sur les pièces de 1 cent depuis 1909, est représenté. Au dos, le bâtiment du mémorial de Lincoln est dessiné.
Ce billet existe avec les sceaux rouge (United States Notes), jaune (North Africa Emergency), brun (Hawaii Emergency), brun (Federal Reserve Bank Note), brun (National Bank Note), bleu (Silver Certificate) et vert (Federal Reserve).

10 dollars : voir

10d

Environ 10% des billets en dollars sont des billets de 10 dollars. Lui aussi a été plusieurs fois modifié et sécurisé. Il est à noter que ce billet circule beaucoup moins que celui de 20 dollars.
Le banquier Alexander Hamilton est représenté. Au dos, c’est le bâtiment du Trésor Américain qui est illustré.
Ce billet existe avec les sceaux rouge (United States Notes), jaune (North Africa Emergency), brun (Hawaii Emergency), brun (Federal Reserve Bank Note), brun (National Bank Note), bleu (Silver Certificate), or (Gold Certificate) et vert (Federal Reserve).

20 dollars : voir

20d

Environ 15% des billets en dollars sont des billets de 20 dollars. Le billet de 1 dollar excepté, c’est la coupure qui circule le plus aux États-Unis. Il a été plusieurs fois modifié et sécurisé, puis colorisé à partir de 2004.
Le président Andrew Jackson est représenté auprès de la valeur faciale, et la Maison Blanche l’est au dos.
Ce billet existe avec les sceaux brun (Federal Reserve Bank Note), brun (National Bank Note), or (Gold Certificate) et vert (Federal Reserve).

50 dollars : voir

50d

Environ 5% des billets en dollars sont des billets de 50 dollars. Le billet de 2 dollars excepté, il s’agit du plus rare des billets en circulation. Comme toutes les fortes valeurs, il a été plusieurs fois sécurisé et colorisé à partir de 2004.
Le président Ulysse Grant est représenté auprès de la valeur faciale, et le Capitole l’est au dos.
Ce billet existe avec les sceaux brun (Federal Reserve Bank Note), brun (National Bank Note), or (Gold Certificate) et vert (Federal Reserve).

100 dollars : voir

100d

Environ 10% des billets en dollars sont des billets de 100 dollars. S’il circule relativement peu, il est largement thésaurisé dans les banques, d’où le tirage conséquent. Parfois appelé “C-note” (le C pour 100 en chiffre romain), il est connu mondialement comme symbole de richesse par opposition au billet de 1 dollar, connu principalement pour le symbole monétaire. L’homme d’état Franklin, aussi présent sur les pièces d’un demi dollar de 1948 à 1963, est représenté auprès de la valeur faciale. Au dos, le bâtiment de l’Independence Hall illustre la face verte.
Ce billet existe avec les sceaux rouge (United States Notes), brun (Federal Reserve Bank Note), brun (National Bank Note), or (Gold Certificate) et vert (Federal Reserve).
Il existe aussi un type avec le dos or, celui-ci ne circulait qu’entres banques et est absent des principaux ouvrages et de la plupart des collections privées.

500 dollars : voir

500d

Ce billet à forte valeur a cessé d’être produit en 1946 et ne circule plus. Il est encore échangeable.
D’après un rapport du Congrès datant des années 2010, 287 779 billets de 500$ n’ont pas été rapportés et sont donc encore présents dans des collections ou dans des coffres.
Du fait de sa valeur faciale importante, il est relativement peu collectionné pour toutes ses déclinaisons et peut se négocier autour du double de sa valeur faciale en état correct.
Le président Mc Kinley est représenté, tandis que la face verte n’affiche aucune illustration monumentale.
Ce billet existe avec les sceaux or (Gold Certificate) et vert (Federal Reserve).

1000 dollars : voir

1000d

Ce billet à forte valeur a cessé d’être produit en 1946 et ne circule plus. Il est encore échangeable.
D’après un rapport du Congrès datant des années 2010, 167 701 billets de 1000$ n’ont pas été rapportés.
Encore moins collectionné que le billet de 500 dollars, il se trouve très proche de la valeur faciale pour les premiers états. Les billets de remplacements (star notes) sont propre du rarissimes, avec des tirages confidentiels.
Le président Grover Cleveland est représenté, tandis que la face verte n’affiche aucune illustration monumentale.
Ce billet existe avec les sceaux or (Gold Certificate) et vert (Federal Reserve).
Il existe aussi un type avec le dos or, celui-ci ne circulait qu’entres banques et est absent des principaux ouvrages et de la plupart des collections privées.

5000 dollars : voir

5000d

Ce billet à forte valeur a cessé d’être produit en 1946 et ne circule plus. Il est encore échangeable.
D’après un rapport du Congrès datant des années 2010, 342 billets de 5000$ n’ont pas été rapportés.
Très demandé comparativement à la quantité survivante, ce billet se négocie bien au-delà de sa valeur faciale, indépendamment de l’état de conservation.
Le président James Madison est représenté, tandis que la face verte n’affiche aucune illustration monumentale.
Ce billet existe avec les sceaux or (Gold Certificate) et vert (Federal Reserve).

10000 dollars : voir

10000d

Ce billet à forte valeur a cessé d’être produit en 1946 et ne circule plus. Il est encore échangeable.
D’après un rapport du Congrès datant des années 2010, 201 billets de 10000$ n’ont pas été rapportés. Parmi ces 201 billets, plus de la moitiés proviennent d’une trouvaille à Las Vegas datée du début des années 2000. Ces billets étaient alors très utilisés sur les tables de jeu.
À noter que 10 000 dollars en 1946 équivalent aujourd’hui à plus de 150 000 dollars.
Ce billet existe avec les sceaux or (Gold Certificate) et vert (Federal Reserve).
Il existe aussi un type avec le dos or, celui-ci ne circulait qu’entres banques et est absent des principaux ouvrages et de la plupart des collections privées.

100000 dollars : voir

100000d

C’est le billet à plus forte valeur en dollar des États-Unis. Il clôture la série des “gold high issue” qui ne circulait qu’entre banques et dont la détention est particulièrement difficile.
Les quantités survivantes sont inconnues, mais probablement minimes, en raison de leurs retraits et de leurs destructions directement dans le circuit bancaire.

Small Size Currency : les différents sceaux

Plusieurs institutions et plusieurs banques ont produits des billets de type “small-size currency”, de différentes valeurs. Elles ont appliquées un sceau différent.

United State Note ou Legal Tender Note (red seal) :

1d

Ils ont été produits par le Trésor Américain. Les premiers billets nationaux étaient des “Legal Tender Note” et portaient déjà le sceau rouge. Les derniers furent imprimés à la fin des années 1960, date à partir de laquelle seuls les billets de la Réserve Fédérale subsistèrent.
Quatre séries existent : 1928, 1953, 1963 et 1966, pour quatre coupures : 1 dollar, 2 dollars, 5 dollars et 100 dollars.
Le billet de 1 dollar 1928 Red Seal est très populaire et assez bien coté comme type. Son tirage est de moins de 2 millions d’exemplaires.
Les billets de 2 dollars et de 5 dollars sont relativement commun. Celui de 100 dollars est assez rare mais assez peu demandé.
Tous ces billets sont privés de cours légal mais encore rééchangeables contre des billets courant contre valeur identique
.

Sur le Coin des Monnaies, vous avez une section entièrement dédiée aux « Silver Certificate » ici : https://www.coindm.com/catalog/coins/issue/etats-unis-damerique.united-states-note-879

Silver Certificate ou Certificat d’Argent (blue seal) :

1dsc

Eux aussi produits par le Trésor Américain, ils sont échangeable contre la même valeur en monnaies d’argent. Jusqu’en 1964, toutes les monnaies de 10 cents, 25 cents, 50 cents et 1 dollar étaient en argent. Elles furent remplacées par un alliage de cuivre et de nickel à partir de 1965. Le certificat d’argent est abandonné en 1964 et cesse d’être remboursable en argent le 24 juin 1968.
Trois coupures furent produites en certificats d’argent : 1 dollar, 5 dollars et 10 dollars. Les billets de 1 dollars n’existèrent que sous cette forme de 1929 à 1963.
La série 1935 est particulièrement longue : la 1935H est imprimée au début des années 1960. La légende “IN GOD WE TRUST” apparaît au dos du billet à partir de 1957, pour la série 1935H.
Ces billets sont entièrement remboursable contre valeur identique.

Sur le Coin des Monnaies, vous avez une section entièrement dédiée aux « Silver Certificate » ici : https://www.coindm.com/catalog/coins/issue/etats-unis-damerique.silver-certificate-880

Gold Certificate ou Certificat d’Or (gold seal) :

10000d

Toutes les coupures à partir de 10 dollars furent produites sous forme de certificat d’or. Le principe était similaire à celui du certificat d’argent : il pouvait être remboursé sous forme de pièces d’or contre valeur identique.
La Grande Dépression et le “Gold Reserve Act”, qui interdit toute détention d’or en 1933, signent sa mort et obligent la population à restituer tous les certificats d’or. La loi du 24 avril 1964 réautorise la détention et la collection de ces billets. Cependant, un grand nombre furent perdus ou détruits. Malgré tout, il n’est pas excessivement rare, surtout pour les valeurs les plus faibles.
Aujourd’hui, ces billets sont remboursables contre valeur identique.

Sur le Coin des Monnaies, vous avez une section entièrement dédiée aux « Gold Certificate » ici : https://www.coindm.com/catalog/coins/issue/etats-unis-damerique.gold-certificate-881

Federal Reserve Bank Notes (brown seal) :

100d

Ce type n’existe que pour les billets de 5 à 100 dollars, sans exception. Il est produit pour la série 1929, de 1929 à 1935.
Comme tous les billets de la Réserve Fédérale, les douze succursales sont représentées, de la lettre A à L.
Ces billets sont ni rare ni commun, les tirages sont globalement faibles. Ils ne doivent pas être confondus avec les autres “sceau brun” comme le “National Bank Notes” et le “Hawaii Emergency”
.

Sur le Coin des Monnaies, vous avez une section entièrement dédiée aux « Federal Reserve Bank Notes » ici : https://www.coindm.com/catalog/coins/issue/etats-unis-damerique.federal-reserve-bank-note-882

National Bank Note (brown seal) :

100dnbn

Ils ressemblent beaucoup à ceux de la Federal Reserve Bank Notes, et sont déclinés en deux versions : une produite de juillet 1929 à mai 1933 et une de mai 1933 à mai 1935.
La seconde version est reconnaissable par l’ajout du code de la banque à proximité du numéro de série régulier.
Tous les billets portent quatre signatures et ont été produits dans des milliers de banques à travers le pays (first national bank, second national bank, chase national bank etc…). Le nom de la ville et de l’état sont aussi présents sur la face de la valeur faciale.
Le dos est identique à tous ceux des autres billets de la même valeur faciale.
La collection complète de ces billets est la gajure de quelques collectionneurs acharnés. En général, seuls les billets de petits états ou de région particulières sont cotés réellement. Nous pourrions les comparer avec de la monnaie de nécessité en France.

Hawaii Emergency (brown seal) :

20dh

Ces billets ont été émis en certificats d’argent pour les coupures de 1, 5, 10 dollars et de Federal Reserve pour le 20 dollars (succursale L, San Francisco). Ils portent le sceau brun et la contremarque “HAWAII” au dos, ainsi que deux contremarques “HAWAII” latérales sur la face de la valeur faciale.
Assez rare, sans plus, ils sont collectionnés et demandés. L’histoire de ce billet remonte à la seconde guerre mondiale, peu après l’attaque de Pearl Harbor. Par peur d’une invasion japonaise, il a été décidé l’envoi de ces coupures spéciales, dont la production s’est poursuivies jusqu’en 1944. Du 15 octobre 1942 au 21 octobre 1944, seuls ces billets circulaient à Hawaii sans licence particulière.

Sur le Coin des Monnaies, vous avez une section entièrement dédiée aux « Hawaii Emergency » ici : https://www.coindm.com/catalog/coins/issue/etats-unis-damerique.hawaii-emergency-615

North Africa Emergency (yellow seal) :

10daa

Ces billets ont été émis en certificats d’argent pour les coupures de 1, 5 et 10 dollars. Ils portent le sceau jaune sans aucune contremarque. Ils sont produits en 1942 pour la mise en circulation auprès des troupes américaines en Afrique du Nord et plus tard en Italie.
Globalement un peu plus rare que les “Hawaii Emergency”, ils sont très demandés.

Sur le Coin des Monnaies, vous avez une section entièrement dédiée aux « North Africa Emergency » ici : https://www.coindm.com/catalog/coins/issue/etats-unis-damerique.north-africa-emergency-616

Federal Reserve (green seal) :

20d

Ces billets sont déclinés dans toutes les coupures, du 1 dollar au 10 000 dollars. Ils sont émis par la Réserve Fédérale à Washington DC.
La Réserve Fédérale est organisée en douze succursales qui se partagent le territoire américain. Pour chacun des “green seal”, il peut exister les douze variantes. En 1928, elles sont désignées par des chiffres (de 1 à 12), mais dés 1930 environ, elles sont désignées par des lettres (de A à L). Voir partie dédiée.
Le billet de 1 dollar est le plus tardif à être produit par la Federal Reserve : c’est seulement en 1964 après l’abandon des certificats d’argent que la Federal Reserve produit ses premiers billets de 1 dollar (avec la série 1963).
Hormis les premiers billets et surtout les “Star Notes”, les billets au sceau vert sont ultra majoritaires et très courants.

Sur le Coin des Monnaies, vous avez une section entièrement dédiée aux « Federal Reserve » ici : https://www.coindm.com/catalog/coins/coinage/etats-unis-damerique.small-size—federal-reserve-notes-458

Federal Reserve :
Les douze succursales et la production

La Réserve Fédérale est organisée en douze succursales :

– A ou 1 : Boston
– B ou 2 : New York
– C ou 3 : Philadelphie
– D ou 4 : Cleveland
– E ou 5 : Richmond
– F ou 6 : Atlanta
– G ou 7 : Chicago
– H ou 8 : Saint Louis
– I ou 9 : Minneapolis
– J ou 10 : Kansas City
– K ou 11 : Dallas
– L ou 12 : San Francisco

Ces douze succursales se partagent l’intégralité du territoire américain. Cependant, les billets ne sont pas produits dans ces villes, mais à Washington DC et Fort Worth (depuis 1990). Ces derniers billets se distinguent par l’ajout des lettres “FW” à proximité du numéro de contrôle sur la face de la valeur faciale.

Federal_Reserve_Districts_Map

Partage territorial des succursales de la Réserve Fédérale
Image: Wikipedia

Les billets sont ensuites acheminés dans chaque succursale selon la désignation de celle-ci, puis mis en circulation dans les territoires concernés. Tant que le billet n’a pas quitté la succursale, celui-ci a un cours théoriquement nul, ceci afin de limiter les tentatives de bracages durant les convoyages. La Réserve Fédérale assure un suivi méticuleux des numéros de séries lors de chaque transport.

Le tirage pour chaque succursale dépend des besoins des zones qu’elles gèrent. Par exemple, New York (B), Atlanta (F), Chicago (G) et San Francisco (L) couvrent des zones très peuplées, les quantités produites pour ces succursales sont bien plus importantes que pour les autres. À contrario, Minneapolis (I) est justement considéré comme la succursale la plus rare, la zone qu’elle gère étant peu peuplée.

Les stars notes : billets de remplacement

5d

Les billets de remplacement existent dans tous les pays et sont distingués de différentes manières. Il s’agit de billets produits en série limitée pour le remplacement des billets mis hors cours par leur usure ou un éventuel défaut de conception.

Aux États-Unis, comme au Canada et en Australie, les billets de remplacements se distinguent par l’ajout d’une étoile à la fin du numéro de série, d’où leur appelation de “Star Note”. Pour les billets en Franc Français, hormi la série au Drapeau, les billets de remplacement sont identifiés par la lettre de série “W”.

Le marché des “Star Notes” est extrêmement dynamique aux États-Unis et ces billets sont à la fois demandés et cotés. Il convient de vérifier tous les billets en votre possession : le moindre “Star Note” même récent valant au pire un ou deux dollars au dessus de la valeur faciale, au mieux plusieurs milliers de fois cette valeur.

Les Séries

Comme pour beaucoup de pays, les billets des États-Unis sont produits en série, désignées par un millésime, suivi ou non par une lettre d’atelier. Chaque série correspond à une combinaison de signatures, ou, chaque série est remplacée lorsque le Trésorier ou lorsque le Secrétaire du Trésor est remplacé.

De règle générale, cela arrive tous les deux ou trois ans. Le millésime présent est celui de la prise en fonction du nouveau Trésorier ou du nouveau Secrétaire. Il ne correspond pas au millésimes réel d’impression.

Parfois, le millésime peut être différent pour désigner une même combinaison : dans ce cas, cela correspond à la mise en circulation d’un nouveau type de billet, ou d’un billet modifié.

Voici ces cas :
– 1933, 1934 et 1935 : nouveau billet de 10 dollar en 1933, à nouveau de 10 dollar en 1934 et de 1 dollar en 1935.
– 1976 : 2 dollar du bicentenaire.
– 1990 : nouvelles sécurités pour les billets de 10, 20, 50 et 100 dollars.
– 2004 : nouvelles couleurs pour les billets de 10, 20 et 50 dollars.
– 2009 : nouvelles sécurités pour le billet de 100 dollars.

Le marché des billets US

1. Collectionner les billets US :

Il existe des centaines de manière de collectionner les billets US. Voici les plus courantes :
– Par valeur faciale : un billet pour chaque valeur existante. Collection complète : 11 billets incluant les grosses valeurs, 7 sans les compter. De nombreux amateurs s’en contentent, sans même forcément être collectionneur.
– Par valeur faciale et par série : plus de 300 billets différents. Cette collection est déjà plus poussée, c’est la collection la plus courante.
– Par valeur faciale, par série et toutes les succursales : plus de 2500 billets. Collection réservées aux avertis.
– Par valeur faciale, par série et toutes les succursales, incluant les star Notes : la collection de l’acharné. Près de 5000 billets.
– Par couleur de sceau.
– D’une valeur faciale, à la guise du collectionneur.

Il est aussi possible d’agrémenter une collection avancée de quelques star notes, quelques erreurs d’impressions et quelques “exoticités” (par exemple un beau billet de 10 000 au milieu du reste). Tout dépend de l’envie et des moyens du collectionneur.

2. Le marché :

Le marché des billets US est très dynamique, il concerne plusieurs millions de collectionneurs à travers le monde, mais les principaux sont naturellement aux États-Unis.

Le principe est simple : plus le billet est collectionné ou collectionnable (demande), plus sa cote augmente. Elle est d’autant plus haute si le billet en question n’existe qu’à très petite quantité.

Le cas le plus parlant est celui du 1$ red seal de 1928 :
– Ce billet est tiré à moins de 2 millions d’exemplaires
– C’est le seul billet de 1$ qui soit “red seal”.
– Les billets de 1$ sont les plus collectionnés dans le Monde.
– Pourtant, il est de notoriété que les billets “red seal” ont globalement bien survécus, il en subsiste donc une grande partie.
Cette combinaison de facteur assure à ce billet une demande bien plus forte qu’il n’existe d’offre sur le marché, car il concerne plusieurs types de collections et de collectionneurs qui sont suceptibles de l’acquérir. Aujourd’hui, ce billet vaut environ 250$ en TB (ou VF).
À titre de comparaison, certains obscurs “star notes”, tirés à 640 000 exemplaires, ne valent pas bien plus qu’une dizaine de dollars.

 

 

 

 

Nous espérons que cet article vous a plu et vous invitons à le commenter!